Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘parrainage républicain’

Hier matin, à 6 heures, la famille Kotcharian, luronne depuis 3 ans, a été réveillée puis sommée de suivre la police jusqu’au centre de rétention de Metz, à plus de 200 km de Lure. Les trois enfants sont très correctement scolarisés en primaire. Les parents ne peuvent pas travailler puisqu’ils n’ont pas de papiers.

S’ils sont renvoyés dans « leur » pays, l’Azerbaïdjan, ils n’y trouveront rien. Le comité d’entraide aux réfugiés de la ville n’a en effet trouvé aucune famille pour éventuellement les recueillir. Ayant vécu en Russie auparavant, ils n’y ont plus aucune attache ni bien.

Les choses se sont arrangées pour la famille Tatli dont je vous parlais il y a quelques semaines. Mais le combat pour faire de la France un pays humain et qui donne sa chance à chacun se poursuit. Les autorités préfectorales restent pour l’instant muettes.

Je reproduis ci-dessous le mail reçu de mes amis du Comité d’entraide aux réfugiés :

TERRIBLE NOUVELLE !
Nous apprenons que nos amis Leila et Chaen KOTCHARIAN viennent d’être arrêtés et conduits au centre de rétention de Metz.
Ils sont pourtant  bien établis et intégrés à Lure depuis 3 ans, et leurs trois enfants Alik, Marcela et Karen, scolarisés à l’école de la Libération de Lure, sont comme tous les enfants de leur âge en attente de tranquillité et d’insouciance propre à leur âge.
Cette famille tranquille, totalement francisée, parrainée par la ville de Lure en juin 2008… subit comme tant d’autres une pression et un bouleversement intolérables qui nous bouleversent et nous révoltent.
Dans notre pays qui prône pourtant à juste titre fraternité et solidarité, voici un triste nouvel exemple de la perte de nos valeurs et de notre générosité.
Triste époque, triste politique, triste humanité…

PROTESTEZ !!! Faites connaître votre mécontentement à la PRÉFECTURE DE HAUTE SAÔNE
Courriel :  <prefecture@haute-saone.pref.gouv.fr>
Adresse : 1, rue de la préfecture BP 429 70013 Vesoul CEDEX
Télécopie : 03.84.76.49.60

Signé : le Comité d’entraide aux Réfugiés de Lure et Environs

J’ai aussi envoyé ce mail au préfet de Haute-Saône :

Monsieur le Préfet,
Je viens très respectueusement vous faire part de ma surprise et de mon indignation devant la mise en rétention de la famille luronne KOTCHARIAN, les deux parents et leurs trois enfants.
Représentant de l’Etat, citoyen comme moi, je pense que vous ne pouvez rester insensible à cette injustice, puisque cette famille, parrainée par la ville de Lure depuis 2008, est bien intégrée.
Recevez, Monsieur le Préfet, mes sincères salutations.
Hervé Jeanney

Triste humanité, oui.

Publicités

Read Full Post »

Oh, je sais, c’est un titre ronflant et pourtant, c’est adapté au sujet de ce soir.

A la mairie de notre ville de Lure, en Haute-Saône (70) a eu lieu ce soir, à 17 heures, le parrainage républicain de la famille Tatli. Peut-être avez-vous entendu ma voix un peu émue l’annoncer vers 15 h sur le répondeur de l’émission « Là-bas si j’y suis ».

Cette famille, ci-dessous représentée avec, à droite, Eric Houlley, maire de notre ville et à l’initiative de ce parrainage, est en France depuis 8 ans. Après moultes péripéties administratives qui leur promettaient des autorisations de séjour, ils ont brutalement reçu l’ordre de quitter la France avant le 19 février.

parrainage-tatli1

Je suis le professeur principal de l’aînée. Les deux autres enfants sont également scolarisés, et plutôt bien, dans les établisssements de la ville. Le papa a eu plusieurs contrats de travail depuis leur arrivée en France. Mais aujourd’hui la famille n’a plus aucun revenu. M. Tatli a en effet été licencié en décembre 2008 de son dernier emploi dans le BTP.

Ici, la solidarité s’organise. La mairie, qui fait honneur par le biais de son équipe municipale aux valeurs républicaines et humaines, le Comité local d’aide aux réfugiés, les enseignants, les parents d’élèves, les élèves eux-mêmes, des membres de la communauté turque de Lure, tous ont à coeur de faire passer la simple solidarité humaine, fraternelle et sincère, avant les chiffres et les quotas d’expulsion.

Depuis plusieurs années, la mairie de Lure a parrainé quatre familles. Une seule a malheureusement été expulsée. Mais cela prouve que la mobilisation de l’opinion n’est pas inutile. Je vous tiendrai donc au courant des évolutions prochaines.

RV (texte et photographie)

Read Full Post »