Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘France’

Nous avons tous compris que Sarkozy navigue à vue. Passant son temps à prendre de vitesse medias, collaborateurs, ministres, chefs d’états étrangers, opinion publique, j’en passe, il s’est montré sous son vrai jour : un gamin capricieux, fasciné par la réussite matérielle, le pouvoir sur autrui et l’étalage de son ego maladivement insatisfait. Ne cherchons pas ici à psychanalyser l’homme, ce serait son affaire.

La question qui depuis des semaines me taraude est : jusqu’à quelle humiliation les séides de Sarkozy vont-ils supporter d’aller ? De Rama Yade à Rachida Dati, de Xavier Darcos (« subtilement » dessaisi de tous ses dossiers après avoir claironné qu’il avait la « confiance » de son président) à Nathalie Kosciusko-Morizet, tous sont tour à tour carpettisés, tapissisés, moquettisés, acarienisés par son Eminence au verbe si pragmatique (en rang et garde à vous, tous les « pauvres cons » et les « racailles »). Sans parler même de François Fillon…

Couche supplémentaire ajoutée aujourd’hui : on annonce à la radio que le traître Besson, dont la carte à l’UMP dégouline encore d’encre fraîche, est propulsé « adjoint » de Xavier Bertrand à la tête dudit parti ? Et l’on se dit que la masse des militants UMP va avaler ça sans l’ombre d’un hoquet…

Qu’on comprenne bien ici que je n’ai aucune pitié ni compassion pour tous ces gens cités précédemment. J’ai déjà du mal à en avoir pour les gens de mon propre camp politique, alors la droite… Mais je m’interroge : dans cette vaste sociométrie de la majorité, Sarkozy serait-il désormais le seul à avoir droit à un orgueil ?..

RV

Illustration : Kiki

jusqua-la-lie

Read Full Post »

Pour faire oublier ses vacances brésiliennes, son désœuvrement post-présidence de l’Union européenne ou tout simplement pour rappeler à tout le pays qui est le véritable maître, le président de la République vient d’annoncer la suppression du juge d’instruction.

Franchement, je ne suis pas assez calé en droit pour juger du fond de la décision.

En revanche, j’ai entendu ce matin sur France Inter qu’un rapport sur le sujet avait été commandé par la Garde des Sceaux. Rapport attendu pour… juillet 2009. Voilà de l’argent encore subtilement utilisé, mais l’Elysée a-t-il cure de ce genre de détail trivial ?

Je me demande jusqu’à quel point, jusqu’à quelle limite les séides de l’ex-compagnon de route d’Edouard Balladur se laisseront ainsi humilier, nier, piétiner par leur champion. N’ont-ils plus aucun orgueil ? Est-il à ce point terrorisant ? Remarquez, au vu du nombre de fois où ces derniers mois on a entendu ou lu la fameuse phrase : « Nicolas Sarkozy, qui préside actuellement l’UE », il y a de quoi se poser de profondes questions sur les dons d’illusionniste de l’ex-maire de Neuilly, comme sur l’invraisemblable indigence de réflexion de certains medias.

Car, voyez-vous, il n’y a pas et il n’y a jamais eu de Président de l’UE. Il y a une présidence tournante, assurée tous les 6 mois par un pays différent. D’ailleurs le subterfuge était taillé sur mesure pour le seul usage de l’ex-ministre de l’Intérieur, puisque depuis le 1er janvier, c’est « la République tchèque qui assure la présidence tournante de l’UE ». Ben voyons…

RV

Illustration : Kiki

PS : le titre de ce billet m’a été inspiré par Pierre Chantelois, qui dit souvent cette expression québécoise que je trouve particulièrement savoureuse et pertinente !

ca-na-pas-de-bon-sens

Read Full Post »