Feeds:
Articles
Commentaires

Nuage sans clou

Le chasse-clou : un nom curieux. Se doute-t-on que l’on va parcourir un blog élégant et très tenu, fait d’analyses politiques cinglantes et de photos urbaines (un autre photographe amateur certes mais Ô combien doué, après, souvenez-vous, le nuage de Pierre Chantelois au début de cette série) ?

Dominique Hasselmann, auteur exigeant et créatif, tient cette excellente adresse. Beaucoup d’entre vous bien sûr la connaissent.

Mais ce que vous ignorez, c’est la révélation que je vais vous faire, que Dominique m’en absolve à l’avance : en plus, il est franc-comtois. Exilé à Paris, comme tout le monde ( 😉 ) mais franc-comtois. Na.

Le nuage du chasse-clou...

Le nuage du chasse-clou...

A très bientôt, plus le ciel est chargé, plus je suis soulagé (proverbe perso).

RV

T’es rock Coco

Le blog présenté aujourd’hui est celui d’une plume au talent incroyable, principalement mis au service de la musique rock, mais pas seulement. Thierry, The Civil Servant, frappe à votre porte et vous propose de secouer vos neurones en tous sens, le tout sur un rythme binaire -le tatapoum, messieurs-dames, reste sa première passion et vocation.

Parfois on rencontre des gens et on se dit : « c’est tarte, l’éloignement géographique, tout ça, on pourra pas se voir plus, tant pis ». Moi qui suis un asocial accompli IRL (In Real Life!), j’en aurais bien fait un sacré chouette copain. Ouaip.

Le nuage du Civil Servant...

Le nuage du Civil Servant...

A bientôt, très bientôt, pour faire péter le prochain Altostratus !

RV

Je peux bien vous le dire, Cowboy, il est du Limousin -comme Desproges, suivez mon regard. Il est même de sa métropole indiscutable, j’ai nommé la belle et tranquille Limoges. Il l’a révélé dans un de ses derniers billets.

Où il en est, le blog du cowboy, je ne sais pas trop. Il a un côté Clint Eastwood, en plus drôle. Et en meilleur écrivain. Bien meilleur. Vachement meilleur (ça c’est le jeu de mots du jour pour le Limousin, vous suivez, vache, Limousin, tout ça… Ouais, bon). Il va, il vient. En ce moment c’est comme chez nous, ça repart à la hausse la cadence de billets.

Son nuage ici présenté est sobre, clair, à peine fantaisiste dans la police d’écriture. Ce qui ne va pas l’empêcher, s’il arrive par ici, de se dire « Oh m… il m’a collé ce p.. de nuage à la c.. dans les pattes maintenant faut que je lui mette un commentaire, fait ch… ce Posuto ! »

Non, en fait, je crois qu’il ne se dira pas ça. Il est trop gentil.

Ah ça, en revanche, je ne sais pas si j’avais le droit de le dire…

Le nuage de Cowboy...

Le nuage de Cowboy...

A bientôt, la terre tourne et les cieux bariolés sont encore pleins de promesses !

RV

Il y a des gens qui savent raler avec élégance, interroger avec délicatesse, remuer avec tact.

Il y a des gens discrets et affirmés.

Il y a des gens sensibles et pas naïfs.

Il y a des gens généreux et généreux.

La preuve : il y a Sammy. Sammy Fisher Junior et ses Chroniques du jour d’après.

Le nuage de Sammy...

Le nuage de Sammy...

A bientôt pour un nouvel amas de goutelettes de mots en suspension.

RV

Nuage de retour

Mademoiselle Bille est de retour. Et j’ai failli rater l’info.

La vie lui est passée sur le corps comme une locomotive sans pitié. Elle a encaissé, elle est de retour.

Et je vous dis pas : à côté, le come-back de Lance Armstrong c’est de la gnognotte. Sa nouvelle maison sur roues (elle n’est pas rancunière contre les locos) s’appelle Le 4e Wagon. Il est tout jeune et tout frais.

Permets-moi, Ô Billélégie, car ton blog fut notre premier véritable émoi et choc lorsque, fous fougueux, Kiki et moi arborions jadis les plaines ventées de la blogosphères des années 2005-2006, permets-moi dans le cadre de ma série cumulo-nimbesque, de présenter un nuage venu de l’historique, du cultissime 3e. Wagon. Y’en a un qui demande « Mais t’as pas dit 4e Wagon ? » Hé, faut suivre, oh !!

Le nuage de Melle Bille...

Le nuage de Melle Bille...

A bientôt pour de nouveaux ciels chargés, j’aime pas le beau temps de toute façon.

RV

Il attend avec impatience son tour, dans cette revue météorologique de nuages commencée il y a quelques jours.

Nuage se prête bien d’ailleurs à son travail de collecte et d’écho. Vous trouverez la lecture tantôt dense, tantôt légère, comme les décors blancs de nos ciels. Mais quand le ciel de son blog est chargé, c’est une aubaine, pour ses lecteurs comme pour les liens qu’il relaie.

Le nuage d'OSC...

Le nuage d'OSC, webmaster de Bloguer ou ne pas bloguer...

A bientôt les grenouilles, guettez le ciel pour les nuages ! 🙂

RV

La Corée, c’est loin. Même du Sud. Pourtant, un point commun infracassable lie la France à la Corée : à un moment de la journée, il sera 5h12.

On imagine mal la vie qu’un Français peut avoir là-bas. Et ce jeune homme exilé ne nous donne aucune certitude. Aller sur son blog, c’est se demander : que nous a-t-il fait aujourd’hui, Ange 7 (ne me demandez pas pourquoi ce chiffre, je ne veux pas le savoir -sauf à être le sixième). Image retouchée, poésie retouchée, image originale, poésie originale, du son, du vieux, du neuf, du tout en couleurs, vous avez compris le principe. Non ? Allez voir, c’est ici.

A chaque visite, je n’ai qu’un regret : pourquoi n’y vais-je pas plus souvent ?

Nuage d'un Ange numéroté...

Nuage d'un Ange numéroté...

A bientôt pour un autre cumulo-nimbus !

RV