Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2009

C’est la goutte de Chain qui fait déborder mon vase. Le susnommé, alors qu’il est 9h55, parle encore dans mon poste, sur France Inter. Ah, enfin, l’émission s’arrête, merci beaucoup, gnagnagna. Par parenthèse, je me rappelle moi-même ma grand-mère, qui râlait devant son poste mais regardait quand-même : est-ce que je vaux mieux qu’elle au fond..?

Ceci dit, il me semble que je viens de mieux comprendre ce qui constitue le petit livre rouge du parfait animateur de télé. C’est un discours qui tient en trois points, quel que soit par ailleurs l’enrobage (à la Ardisson, pervers et agressif, à la Ruquier, sympathique et optimiste, à la Chain, parfait petit sarkozyste enthousiasto-définitif, à la Drucker, rassurant et amical, etcaetera).

Premier point : la passion. Ils sont tous passionnés. Faut que ça vibre, faut que ça pulse, jamais de trucs emmerdants, répétitifs ou contrariants, c’est passionnant on vous dit. C’est le rush de l’amour coco, tu ressens pas ça ?..

Deuxième point : l’instinct. Ah, l’instinct. Il faut le suivre, il faut le pister tel un sioux le bison en période de disette. Et du coup, pas besoin d’être sérieux, réfléchi, logique : l’instinct suffit. Remarquons bien que c’est au moins l’aveu induit que l’on se trouve dans un monde de chasseurs, donc de proies -et de sang.

Troisième point : le hasard. J’ai rencontré mes collaborateurs par hasard. Par hasard, Trucmuche m’a appelé alors que j’étais chez un ami. Il se trouve que par hasard ma femme travaillait à l’époque pour Bidule.  A croire que le déterminant socio-culturel s’applique partout, sauf dans le milieu cathodique. Lorsque feu NPA (Nul Part Ailleurs), en mai sur la Croisette de Cannes,  trimbalait ses micros dans les travées des Hot d’Or, récompenses allouées aux stars du X, les messieurs présents répondaient tous, sans aucune exception « Oh je suis là par hasard, un ami qui blablabla… »

qualites-cardinales-animateur-tele

Récapitulons : passion, instinct, hasard. Toutes qualités qui excluent la logique, l’intelligence, la construction, la pérennité, la finesse, l’envie de progresser, la pédagogie, le recul, en un mot la durée. Un monde instantané, comme un flash aveuglant, qui vous laisse soit ébloui, soit horripilé d’avoir été ainsi aveuglé, même momentanément. Le monde, somme toute, d’un certain Président.

RV

Illustration :  Kiki

Read Full Post »

Oh, je sais, c’est un titre ronflant et pourtant, c’est adapté au sujet de ce soir.

A la mairie de notre ville de Lure, en Haute-Saône (70) a eu lieu ce soir, à 17 heures, le parrainage républicain de la famille Tatli. Peut-être avez-vous entendu ma voix un peu émue l’annoncer vers 15 h sur le répondeur de l’émission « Là-bas si j’y suis ».

Cette famille, ci-dessous représentée avec, à droite, Eric Houlley, maire de notre ville et à l’initiative de ce parrainage, est en France depuis 8 ans. Après moultes péripéties administratives qui leur promettaient des autorisations de séjour, ils ont brutalement reçu l’ordre de quitter la France avant le 19 février.

parrainage-tatli1

Je suis le professeur principal de l’aînée. Les deux autres enfants sont également scolarisés, et plutôt bien, dans les établisssements de la ville. Le papa a eu plusieurs contrats de travail depuis leur arrivée en France. Mais aujourd’hui la famille n’a plus aucun revenu. M. Tatli a en effet été licencié en décembre 2008 de son dernier emploi dans le BTP.

Ici, la solidarité s’organise. La mairie, qui fait honneur par le biais de son équipe municipale aux valeurs républicaines et humaines, le Comité local d’aide aux réfugiés, les enseignants, les parents d’élèves, les élèves eux-mêmes, des membres de la communauté turque de Lure, tous ont à coeur de faire passer la simple solidarité humaine, fraternelle et sincère, avant les chiffres et les quotas d’expulsion.

Depuis plusieurs années, la mairie de Lure a parrainé quatre familles. Une seule a malheureusement été expulsée. Mais cela prouve que la mobilisation de l’opinion n’est pas inutile. Je vous tiendrai donc au courant des évolutions prochaines.

RV (texte et photographie)

Read Full Post »

« La prière, c’est lorsque la nuit vient sur la pensée ».

Cette phrase d’Alain, vue sur le portail rezo indiqué par mon ami Pierre Chantelois,  m’habite depuis deux jours. La nuit est venue sur la pensée.

Pensée chrétienne obscurcie par les propos négationnistes de cet évêque anglais, qui plaît plus au Pape cependant qu’une femme désirant avorter ou qu’un couple homosexuel.

Pensée juive obscurcie par la justification du massacre de centaines d’innocents à Gaza, glorification  du crime par l’histoire et par un crime plus grand subi par les pères et les mères.

Pensée musulmane obscurcie par la célébration de la Révolution islamique en Iran, régime qui lapide encore des femmes supposées adultères, et voile tout ce qui dépasse et tout ce qui réclame la liberté.

La prière, c’est lorsque la nuit vient sur la pensée. Obscurité. Obscurantisme.

RV

Illustration : Kiki

la-pensee-et-la-priere1

Read Full Post »